La Médecine Taoïste est l’ancêtre de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Si cette dernière est basée sur le rééquilibrage du patient, par ses propres ressources énergétiques, la Médecine Taoïste, elle, incarne une vision plus ancienne, fondée sur le rapport profond entre l’Homme, le Ciel et la Terre. Si la MTC traite les syndrômes et leur origine manifestée, la Médecine Taoïste plonge, plus loin encore, au centre de cette origine.

Plus précisément, elle se rapproche de la frontière entre Ciel Antérieur et Ciel Postérieur. Le Ciel Antérieur, Non-Manifesté, est considéré comme l’origine de la Manifestation présente dans le Ciel Postérieur. Le processus d’incarnation dans cette réalité finie et limitée révèle nécessairement son lot de blocages et d’imperfections qui, sur le plan de la santé, s’exprimeront par des pathologies latentes ou manifestées.

Or la métaphysique taoïste, si elle reconnaît cette séparation entre les Cieux Antérieur et Postérieur, reste fidéle à l’idée que la Racine de l’un se trouve dans l’autre. Ainsi, tout individu incarné possède en lui cette source infinie, illimitée et parfaite. Celle-ci est exprimée par le concept de Yi, l’Unité, la Perfection.

Cette Unité étant connectée à la réalité non-manifestée, elle n’est entâchée d’aucune limitation, et libérée de toute possibilité de maladie. La relation de l’être humain incarné avec cette Perfection est bien sûr un sujet complexe au coeur du Taoïsme clanique. Si chaque discipline de cette Voie apporte la vision et les méthodes liées à un aspect précis de cette question, La Médecine Taoïste cherche à rétablir le lien entre le patient et cette Racine parfaite à la source de son incarnation.

Plus concrètement, si nous savons que l’Homme est constitué d’un Corps, d’un Souffle et d’un Esprit, les théories et pratiques de Médecine Taoïste reposent sur une vision en 9 Aspects : 3 Corps, 3 Souffles et 3 Esprits. Les soins prodigués cherchent ainsi à réveiller le lien avec les troisièmes Corps, Souffle et Esprit, qui sont au plus proches pour l’individu incarné de l’énergie universelle, parfaite et illimitée, le Yuan.

Nous utiliserons ainsi les Vaisseaux Extraordinaires, qui sont des méridens particuliers où circule le Yuan Qi, l’énergie universelle. Le praticien de Médecine Taoïste réaligne le patient pour le rendre ouvert et réceptif à l’échange énergétique, parfaite et immuable, liant le Ciel à la Terre. Cette approche offre la possibilité de revenir à un équilibre, un état de neutralité antérieur à l’apparition des troubles physiques, énergétiques ou spirituels.

Sur le plan de l’étude, le cursus de Médecine Taoïste suit un programme précis, revenant sur les concepts déjà vus en Médecine Traditionnelle Chinoise, mais sous un jour nouveau lié à cette Racine céleste du Corps/ Souffle/ Esprit. Nous pouvons évoquer quelques points de ce programme :

  • L’Ouverture des Paumes, qui regroupe les concepts et méthode de développement des qualités énergétiques nécessaires au thérapeute pour un travail conscient et précis, et des résultats tangibles.
  • L’Ouverture des Portes, un ensemble de méthodes d’alignement structurel et énergétique opérées par le thérapeute sur le patient, pour l’ouvrir à la connexion au Yuan Chi.
  • L’Etude de l’Homme entre Ciel et Terre : toute pratique énergétique fine ne peut s’appuyer sur des impressions ni sur le hasard, mais demande au contraire une connaissance structurée des influences telluriques et célestes sur la psychologie et l’organisme humain. Nous étudions donc en détail les Cartes liant l’Homme entre Ciel et terre, les interactions des parties de son esprit avec les Cinq Eléments, les qualités et défauts, pour une vision diagnostique des déséquilibres et des solutions thérapeutiques possibles.
  • La vision taoïste de l’embryologie pour une compréhension du processus d’incarnation et des enjeux physiques, énergétiques et spirituels de chaque étape de la grossesse, pour la mère comme pour l’enfant.

Cette méthode subtile exige, en revanche, des qualités internes poussées chez les thérapeutes afin qu’il puisse établir cette relation du patient au Monde, sans la teinter de ses propres filtres : il ne s’agit ni d’imaginer, ni de projeter, ni de croire, mais de se connecter à un état de conscience particulier et connu des adeptes expérimentés. Cet état ne peut se trouver sans une méthode structurée, dénuée de tout fantasme, et un entraînement sérieux.

Si vous êtes intéressés par l’étude de la Médecine Taoïste, merci de nous contacter en cliquant sur le bouton ci-dessous