You are currently viewing Bon… On fait quoi, alors?

Bon… On fait quoi, alors?

  • Auteur/autrice de la publication :

La voie que nous cherchons à suivre demande de passer par des étapes précises si nous voulons pouvoir évoluer, sans être arrêté dans notre élan par des blocages d’origines diverses.

Nous avons trois grandes étapes ,qui se décomposent en cinq petites:

  • il faut réguler et faire travailler le corps, ceci dans le but de le renforcer, de l’assouplir et de l’enraciner.
  • il faut réguler et calmer l’esprit pour que sa tendance a se disperser se transforme en une tendance a se concentrer.
  • il faut identifier et réguler l’énergie, lui permettant de circuler librement, sans limites.

Dans la régulation du corps deux ensembles de pratiques sont unies: le travail sur le corps et celui sur la respiration:

Travail sur le corps

Renforcer le corps

Le renforcement du corps se fait par des méthodes de chi kung (dao yin) ou par les arts de combat. Ce sont les mêmes mouvements qui serviront dans tous niveaux de pratique.

Détendre le corps

Les mêmes exercices de renforcement permettent, fait différemment, de relaxer le corps. Cette détente est d’abord superficielle, puis elle s’installe dans le quotidien.

Enraciner le corps

Par la pratique des postures statiques, l’arbre, on va pouvoir vérifier sa détente et sa force dans une méthode inégalée d’enracinement.

 

Travail sur la respiration

Identifier la respiration

Avant d’aller plus loin dans la respiration et du fait de notre vie de citadin, il nous faut regarder notre respiration avant de pouvoir jouer avec. La plupart d’entre nous vivons dans une demi apnée des que nous sortons dans la rue.

Respiration abdominale consciente

Par ce mouvement abdominal, naturel et originel, nous retrouvons petit a petit l’usage de nos poumons. L’échange avec l’univers se retrouve doucement et une incroyable énergie nous effleure.

Respiration abdominale inversée consciente

C’est la respiration de l’action, des mouvements actifs et des exercices yang. C’est une façon naturelle d’échanger et de générer plus d’énergie avec l’extérieur du corps.

 

Travail sur l’esprit

Dans le travail de régulation de l’esprit on inclura l’écoute, les émotion et l’intention:

Observation du fonctionnement de l’esprit

Pour calmer l’esprit il faut sortir de notre capacité a faire des pensées a la chaîne, pour cela il faut observer avant de pouvoir réguler.

Régulation des émotion par alchimie interne

Ce sont les exercices qui permettent de prendre et comprendre les émotions comme une manifestation de l’énergie et de sublimer celle ci..

Travail sur l’intention

Ayant réguler l’esprit et pouvant comprendre notre fonctionnement émotionnel, nous nourrissons, de ces énergie « recyclées », notre intention.

Travail sur l’énergie

Les exercices énergétiques procurent une libre circulation de l’énergie dans le corps, mais aussi une possibilité d’un libre échange entre l’intérieur et l’extérieur.

Ouverture de la petite circulation énergétique

L’utilisation de l’énergie est épuisant si elle ne circule pas dans tout le corps librement. Par la petite circulation, notre énergie est fluide, mais on ne joue qu’avec sa propre énergie.

Ouverture de la grande circulation énergétique

Par cette pratique, la communication s’établit entre l’énergie extérieure et l’énergie de son complexe corps/esprit. C’est une source inépuisable d’énergie, utilisable ou a stocker.

Retour a une circulation globale et libre

Ayant pratiquer les exercices précédents, et par des processus internes, on va permettre a cet échange de se faire sans l’intervention de la volonté, mais naturellement.

Les pratiques spirituelles

La suite de l’entraînement concerne des pratiques spirituelles qui utilisent tout ce que l’on a étudié jusque là. Mais je n’ai plus de place, alors on verra ça ailleurs…